Le blog de la négociation Pour vos négociations du quotidien.

Electro-ménager & Hifi-vidéo

6 témoignages sur “Electro-ménager & Hifi-vidéo”

  1. Jeff dit :

    Je dirige un magasin d’électroménager et beaucoup de clients essayent de négocier…
    Je peux vous dire pourquoi ça marche ? Parce que en tant que commerçant je préfére perdre 10 ou 15 € de marge que de perdre ma vente…

  2. Cyril Langlois dit :

    Les vendeurs en HiFi et électroménager ont des primes sur leurs ventes d’extensions de garanties. Si tu lui prends pour 1000€ de marchandises sans aucune extension de garantie cela diminue sa rémunération.

  3. Spion dit :

    Les marges sur les electroménagers sont plutôt importantes (mais bien inférieures en comparaison avec le prêt à porter : en moyenne à 2,7). Un magasin d’électroménager est en moyenne à 1,75. Donc si le commerçant achète son frigidaire à 100€ HT il le vend 175€ TTC avec un bénéfice net de 44€.

  4. taladmin dit :

    Si votre produit se trouve sur Internet, la démarche de comparaison est primordiale mais deux précautions s’imposent : 1) Les magasins ne peuvent pas toujours s’aligner sur les prix on-line, en effet les charges ne sont pas les mêmes (loyers, vendeurs..). 2) Vérifiez bien l’ensemble de la prestation proposée car le premier réflexe des vendeurs sera de vous dire que sur internet, il n’y a pas de livraison ou d’installation, la garantie est moins longue ou moins complète… Soyez donc bien informés pour parer à leurs arguments et n’oubliez pas d’imprimer vos preuves.
    Dans ce type de négociation une information clé pourrait vous aider : identifier les fins de collection ou fin de série. En effet un commerçant fera plus facilement de la remise sur ces articles pour laisser de la place aux nouveaux modèles, plus prisés et donc moins négociables.
    Fixez vous des objectifs réalistes car le taux de remise est compris entre 1,5 et 2. Le bénéfice permet de faire des remises mais il paie aussi les charges.

    Pour faire baisser le prix, les efforts que vous pouvez effectuer sont :
    -Opter pour un produit avec un léger défaut ou pour un produit d’exposition vous procure un bon argument pour faire baisser le tarif.
    -Choisir une fin de série ou fin de collection favorise l’obtention d’une réduction.
    -Un achat immédiat sans faire le tour de la concurrence peut motiver un vendeur à vous accorder une ristourne.
    -Un paiement en liquide qui évite les frais bancaires peut se monnayer.
    -Une promesse d’achat futur et de bons bouches à oreilles fonctionnent parfois aussi.

  5. Nathalie dit :

    Quand j’achète un produit d’électroménager je demande systématiquement une remise. Parfois le vendeur fait un effort et quand il ne peut pas je demande alors une livraison gratuite. Dans la plupart des cas ça fonctionne. C’est sans doute moins cher pour le vendeur mais souvent tout aussi intéressant financièrement pour moi.

  6. Matgrim dit :

    Moi, aujourd’hui je trouve qu’il doit être très difficile d’être vendeur en boutique et ce, quel que soit le domaine. Quand je vois les prix pratiqués sur le net et que je les compare aux prix boutique à qualité de produit voire de marque identique, je n’aimerais pas être à leur place. J’ai l’impression que les magasins sont devenus des showrooms où il fait bon aller voir ou essayer le produit qu’on désir pour aller ensuite l’acheter à moitié prix sur le net (et encore je suis gentil). Je revois encore la tête du vendeur chez Darty quand je lui ai montré le modèle haut de gamme sur Cdiscount (qu’il ne vendait pas d’ailleurs!) au prix du plus petit modèle qu’il proposait, j’ai eu de la peine pour lui. D’autant plus qu’ils ne peuvent même plus utiliser les bons vieux arguments du SAV ou de la garantie, de la sécurité de paiement, de la livraison … bref c’est dur pour eux.
    Je me demande si l’on peut vraiment parler de négociation maintenant dans la vente de produit de consommation. Le web s’en charge à notre place, et je ne sais même plus si l’on a vraiment besoin de patience car avec les comparateurs cela prend maintenant quelques minutes.

Vos témoignages pour participer au débat

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisation site web : Kapsul