Le blog de la négociation Pour vos négociations du quotidien.

Parfois, il suffit d’oser

oser négocier

On ne vous donnera rien si vous ne demandez rien. Souvent il suffit de demander pour que cela fonctionne. Deux bonnes raisons devraient vous inciter à oser, la première c’est que c’est le meilleur moyen pour savoir si le produit est négociable, la deuxième, c’est qu’un commerçant préfère en général perdre un peu de marge plutôt que la vente.

Bien entendu, il ne faut pas demander tout et n’importe quoi. Oser demander consiste également à évaluer le contexte. Avant de vous lancer, vérifiez que vous avez réunies les deux conditions nécessaires pour négocier :
– Une personne avec un pouvoir de décision face à vous. Dans certaines enseignes vos négociations seront vaines, il est parfois préférable de cibler des petits magasins dans lequel vous discutez directement avec le responsable.
-Un achat qui se prête à la négociation : un montant supérieur à 50€ ou bien plus d’un article acheté.

Pour obtenir une bonne remise, les phrases les plus simples fonctionnent bien :
– « Si je prends plusieurs articles, vous pouvez me faire un prix ».
– « Pour que je ne dépasse pas mon budget, vous pouvez me faire un geste sur cet article ».
– Dans certains cas, vous pouvez même tenter de demander ce que vous souhaitez : « Pouvez-vous me faire une réduction de 10€ afin que je reste dans mon budget ».

En conclusion et pour vous donner envie d’oser, j’aimerais citer 3 commentaires postés sur ce blog, le mois dernier :
Eric Tiertant nous dit « La majorité des situations commerciales laissent place à la négociation et ce que vous ne négociez pas sera autant de gagner pour ceux qui négocient. »
Valérie G nous dit « Négocier est une force et l’impression d’avoir gagné quelque chose procure une agréable sensation de victoire. »
Fabrice nous dit : « Une grande partie de nos dépenses primaires ne se négocient pas (électricité, santé, transport, alimentation…) alors que leur tarif ne fait que monter. Du coup l’art de négocier devient essentiel pour tout le reste. N’oubliez pas qu’en cette période de crise l’acheteur est en position de force. »

 

18 témoignages sur “Parfois, il suffit d’oser”

  1. melanieS. dit :

    petite astuce;-) j’avais reperé une paire de chaussures pendant les soldes privées à -40% mais que la vendeuse a refusé de me vendre car je n’avais pas reçu le carton d’invitation; ce qui es normal mais j’avoue ça m’a un peu énervé…
    Je reviens le lendemain 1er J des vraies soldes, et je me précipite sur la paire de chaussures tant convoitée qui était toujours affichée à -40% .Et là la vendeuse me dit que c’est une erreur d’étiquetage et que la paire est seulement à -20%, alors là très calmement je lui dis que je refuse et comme indiqué sur la boite je veux la remise à -40% et que s’ils ont oublié de changer le prix ce n’est pas mon problème. Ayant peur que les autres clientes s’en aperçoivent elle a rapidement accepté de me la vendre à-40 et s’est empréssée de changer les étiquettes des boites restantes… assez fière de moi j’avoue;-)!!

  2. Caroline B dit :

    Cet été je pars au Brésil avec ma famille et un couple d’amis et leurs enfants, nous allons faire 3 semaines en hôtels, bougeant d’endroits tous les 3,4 jours. Chaque fois nous avons mis en place la même stratégie : repérer l’hôtel et le prix sur booking puis contacté l’hôtel en direct pour comparer le prix (souvent identique ou un peu moins cher car on économise une commission). Puis nous négocions par mail en proposant de prendre 2 chambres et de payer 100% d’acompte. Nous avons eu entre 5 et 15% sur l’ensemble des hôtels (plutôt des poussadas pour ceux qui connaissent). Sur 20 nuits à 150€ en moyenne, faites le compte ça fait au minimum 300€.

  3. Gillou dit :

    Moi j’ai un truc qui marche bien quand j’achète des fringues, au moment de l’essayage je dis au vendeur que je prends un article et lui demande si il peut me faire un prix pour m’inciter à prendre d’autres articles. Il ne peut pas dire non 🙂

    1. hayat dit :

      Pour moi c’est un vrai jeu, je demande souvent à combien on peux me vendre un produit.
      je ne me contente pas du prix affiché. Je demande poliment et surtout avec le sourire, ça fait toute la différence. Si je me fais recalé, ce n’est pas grave au pire j’aurais essayé.

  4. christophe dit :

    pour mon mariage je suis alle acheter mon costume dans une belle boutique;ma mere m accompagnait et nous n avons pas caché que c etait pour une grande occasion …J ai demandé au vendeur si il pouvait me faire une remise sur le costume…sur le costume il nous a clairement fait comprendre qu il avait une marge serree mais il nous a proposé 50% sur les chemises…du coup j en ai pris 2! quelques jours avant le mariage je suis allé chercher le pantalon qui était à la retouche…Et en rentrant chez moi je l ai essayé! damned ! l ourlet nétait pas fait!!…Je suis reparti illico à la boutique pour reclamer mon dû …Le vendeur s est confondu en excuse et nous a proposé de choisir une cravate!!
    il a été beau joueur et du coup mon père est allé y acheté son costume ET une chemise au même conditions…Depuis j y vais regulièrement et ils me font toujours un jour geste commercial…

    1. taladmin dit :

      Voici un bel exemple qui prouve que nous ne négocions pas pour faire perdre le commerçant mais plutôt pour réaliser des gains réciproques. De nombreux vendeurs devraient prendre exemple sur votre anecdote au lieu de se braquer lorsque nous leur demandons une remise. En effet si ils négocient correctement et qu’ils savent compter ils constateront que leur marge augmente par ce procédé.
      De plus une belle négociation procure un sentiment agréable au client et lui donne envie de revenir.
      Bilan : Le commerçant a augmenté sa marge et il a fidélisé un client.

  5. france dit :

    a l’occasion du dernier achat de voiture une fois ok sur le prix,jai demandé au vendeur de veiller a ce que le plein soit fait puisque les derniere fois je n’avais eu qu un fond d essence; on achete des vehicules neufs a plus de 20000 euros et le garage fait l’economie d’un plein,je trouvais cela mesquin et m’en suis explique avec le vendeur…il a fait le necessaire

  6. marie laure dit :

    A l’occasion d’un week end au ski,j’avais reservé par internet un appart après avoir eu des propositions et tarifs par mail j avais pris une option.En réponse l’agence immo me renvoit un contrat avec un tarif doublé par rapport au mail ,la veille du depart;impossible de joindre l’agence par tel, je renvoie un mail en précisant mon incomprehension et mon refus de ce prix qui n’est pas celui annoncé.Sur la route je cherchais d autre location,l agence me rappela dans l apres midi en m explicant que l’erreur etait sur le 1er mail,mais qu’elle consentait à m’appliquer ce prix …..

  7. Pierre Lublin dit :

    L’autre jour avec ma copine, nous avons voulu nous amuser à tester la possibilité de négocier en magasin. Nous sommes rentrés dans 4 boutiques et incroyable 3 fois ça a marché juste en demandant et en insistant un peu. Un magasin de vin nous a offert une belle bouteille sur un achat de 10 + un tire-bouchon design (un peu plus de 15%). Un magasin de cigarettes électroniques nous a fait une remise de 5% plus 2 recharges + l’étui (à peu près 15% de remise). Un magasin de jouet nous a baissé le prix de 20% pour 2 jeux achetés et un paiement en liquide. Le seul magasin qui n’a pas accepté a répondu que seul le patron peut prendre ce genre de décision et qu’il n’est pas là aujourd’hui…

  8. Bernard Perez dit :

    Je ne vois pas pourquoi quelqu’un qui achète 3 articles aurait les mêmes conditions que quelqu’un qui en prend 1. Si le commerçant ne veut pas se faire négocier, il n’a qu’à mettre en place une carte de fidélité (ce qui n’existe quasiment pas sur des achats importants).

  9. maïa dit :

    Dans le cadre de mon travail, il m arrive souvent d avoir besoin de me deplacer dans toute la France pour des durées de deux semaines.
    J’ai donc recours à des locations d appartements de particulier à particulier.
    J ai comme habitude, au lieu de payer le montant exorbitant demandé par les propriétaires, de faire la même demande à une vingtaine d appartements qui me conviennent
    J envoie le même message a tous en leur donnant le budget que je suis prête à payer pour cette période,.
    Si il y en a un qui mord à l hameçon, je conclue avec celui-ci et si il y en a plusieurs j ai le luxe de pouvoir choisir quel appartement me satisfait le mieux.
    Avec cette façon de négocier , c’est moi qui dicte mes conditions,donc pas de risque d’être déçue

  10. laurent dit :

    Bonjour,
    quand je veux partir en weekend dans de beaux hôtels avec ma famille, je regarde toujours si celui ci a pour habitude de proposer des promotions avec des sites tel que booking ou saphiresa,
    Je leur demande alors, si au lieu de passer par ces sites, ce qu il pouvaient me proposer si je passe par eux en direct et souvent soit on nous surclasse ou alors on nous offre les petits dejeuners.
    Quand on a quelque chose en plus pour le même montant, le séjour est bcp plus agréable et on paie avec plaisir
    Ceci est possible si l hotel n est pas trop plein car sinon c est plus difficile

  11. Jérome Brégault dit :

    Très bonne idée ce blog, vivement qu’il y est plein de commentaires.

  12. Sonia dit :

    Je suis commerçante depuis 5 ans. Licenciée de mon entreprise j’ai crée ma propre boutique. Au bout de ces cinq années d’exercice je parviens à me retirer 800 euros de salaires par mois. Je travaille en moyenne, basse, 21 jours par mois et 9 heures par jour, soit 4.23 euros de l’heure. Les charges sont très importantes lorsque l’on tient un magasin indépendant. Ne croyez pas, s’il vous plait Mesdames et Messieurs, que les commerçants sont riches. Les années glorieuses sont très très loin derrière nous. Cela vous ferait-il plaisir que votre entreprise demande une réduction de votre salaire de 10 ou 20% ? Parce que c’est cela qui se passe lorsque vous demandez des baisses de tarif à un commerçant. Je comprends la baisse du pouvoir d’achat puisque je suis en plein dedans depuis des années. Mais lorsque je ne peux pas acheter soit je ne rentre pas dans le magasin, soit j’attends la période des soldes et je vois ce qui reste et si le prix me convient.La sauvegarde de nos boutiques de centre ville et de notre économie passe aussi par cela.

    1. taladmin dit :

      Tout d’abord merci Sonia pour votre commentaire qui permet d’avoir un autre point de vue et de « rééquilibrer » la balance.
      En effet, concernant ce blog, il est essentiel de rappeler que l’ensemble des conseils que nous donnons se base sur une notion capitale de la négociation : le gagnant-gagnant (ou plutôt win-win, formalisé par Fisher et Ury dans les 70’s).
      C’est pour cette raison que nous nous permettons de négocier lorsque nous prenons 3 articles au lieu d’un etc…
      La différence entre un salaire et un pull, c’est qu’un salaire nous en avons un seul alors que le pull, vous en avez plusieurs et vous pouvez en recommander. Ainsi vous pouvez décider de baisser le prix de votre pull si vous obtenez de la part du client un effort qui vous convient.
      Je vous souhaite d’avoir de nombreux clients et le chiffre d’affaires correspondant.
      Amicalement

  13. Mathias G. dit :

    Moi il m’arrive de plus en plus d’entrer chez un traiteur ou épicerie ou boutique en disant que je n’ai que X € en poche. Et très souvent ça marche! Surtout dans certaines rues commerçantes qui ont plusieurs types de commerces semblables.
    Et alors je ne parle même pas des produits qu’on trouve sur internet: ma phrase préférée qui marche 3 fois sur 4 est  » Bon ben tant pis j’irai l’acheter sur Internet, c’est dommage je le voulais maintenant, mais bon tout vient à point à point à qui sait attendre comme disait l’autre… » (évidemment avec une demande de prix réaliste) Et là, tout à coup, tout devient possible…

  14. Melanie dit :

    Personnellement, j’ai un peu de mal à demander une réduction juste comme ça. J’utilise plus facilement la méthode que vous proposiez dans l’article : « Bien formuler sa demande ». Jouer sur un budget dépassé ou sur une offre concurrente moins chère ça marche bien.

  15. deborah dit :

    Il y a 3 semaines, j’ai voulu reserver un hotel pour le week end. Il y avait une promotion « la deuxième nuit a 50% ». Finalement, je n’i appelé l’hotel que la semaine suivante et la promotion avait disparue du site. J’ai donc demandé à pouvoir en bénéficier puisque je savais qu’elle existait. On m’a répondu qu’elle n’était plus disponible. J’ai finalement demandé un geste de leur part en disant que ca m’embêtait beaucoup car je comptais prendre 2 chambres et mon beau-frère souhaitait venir également. Ils nous ont offert 1 nuit en plus! On est donc resté 3 nuits pour le prix de 2.

Vos témoignages pour participer au débat

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisation site web : Kapsul