Le blog de la négociation Pour vos négociations du quotidien.

Se préparer avant de négocier

Bien-se-préparer

Avant chaque achat, profitez de votre capacité à enquêter et à comparer pour récupérer les bonnes informations : possibilité de négocier, remises, services, délais… Internet, les magasins concurrents et votre entourage seront de précieuses sources.
Commencez par questionner vos collègues, amis… vous serez surpris des bonnes informations que vous pouvez glaner : « On peut négocier dans tel magasin », « obtenir tel niveau de remise »…
Un petit tour sur internet vous apportera des données intéressantes comme le prix minimum espéré, les services inclus…
Si vous trouvez le produit moins cher sur un site, imprimez la page. Vous aurez dans votre poche, un véritable argument. Si vous voulez utiliser d’autres magasins, faites baisser le prix puis terminez là ou vous voulez vraiment acheter.
Le prix n’est évidemment pas la seule information intéressante. Par exemple, le fait de savoir qu’un produit va bientôt être remplacé ou qu’il se vend mal seront des informations décisives. Il est logique que le vendeur ne soit pas ouvert à la discussion sur un produit « dernier cri » ou très prisé.

Réunir les bonnes informations avant une négociation vous permettra d’affiner deux éléments clés :
– Votre objectif plancher, c’est-à-dire d’identifier la somme au-dessus de la quelle vous n’achèterez pas (attention, les magasins ne peuvent pas toujours s’aligner sur les prix on-line, les charges ne sont pas les mêmes : loyer, vendeurs…)
-Vos arguments, en effet ceux-ci sont essentiels pour bien formuler votre demande de réduction et inciter le vendeur à optimiser ce montant.

 

7 témoignages sur “Se préparer avant de négocier”

  1. Dennis dit :

    Une etape absolument obligatoire est la prise d’information avant de passer a la negociation et l’achat. Un client bien informe des specificites du produit ou service convoite, de la situation de l’interlocateur, de la dynamique de l’offre et de la demande sur le marche pour le produit ou service en question et capable de mesurer l’opportunite ou la necessite de son achat, aura de meilleures chances d’obtenir un resultat staisfaisant. Internet offre aujourdh’ui une multitude de sites de comparaisons, d’avis de clients ou d’utilisateurs qu’il convient de croiser et de considerer avec un oeil critique pour preparer sa negociation et son achat. Il s’agit d’un travail de preparation qui peut s’averer chronophage mais qui est largement payant. La nego c’est pas la guerre, mais il ne serait pas logique de monter sur un ring sans un minimum de preparation, d’entrainement et sans gants et protege-dents…

  2. Jérôme dit :

    Je tenais à vous remercier pour vos conseils et votre expertise en matière de négociation. Ayant moi même à négocier du mobilier dans le cadre de mon activité, je m’efforce de mieux me préparer à ce type d’entretien. Je mesure aujourd’hui, qu’une stratégie réfléchie me permet d’obtenir de biens meilleurs résultats. Dorénavant, je discute par exemple sur un volume inférieur pour pouvoir demander plus sur un volume superieur. Par ce type de stratégies je parviens maintenant à « relancer » mes négociations.

  3. Mika M dit :

    Moi personnellement négocier pour le principe, je n’aime pas, je trouve que cela fait « mesquin ». Par contre payer un article plus cher que dans un magasin concurrent ou trop cher par rapport à internet, je m’y oppose. Pour cette raison j’attache beaucoup d’importance à cette phase qui me permet d’être en accord avec mes principes et à l’aise devant le commerçant.

  4. Anthony K dit :

    Effectivement, il est important de glaner un maximum d’informations sur le produit ou d’une façon générale sur le marché concerné avant de rentrer en négociation.
    Ce sont des éléments qui permettront de mieux identifier les marges de manœuvre.

    Mais il ne faut pas oublier qu’il peut être important voir essentiel de glaner également des informations sur le vendeur. C’est l’expérience que je viens de vivre aujourd’hui même, en tant qu’intermédiaire, je devais présenter un client à un fournisseur.
    Avant le rdv, le client m’a longuement questionné sur le fournisseur (comment est sa personnalité? qu’elle est son expérience dans l’activité? qqu’il faisait avant? A quoi s’intéresse t-il? son réseau? ….).

    Toutes ces informations lui ont effectivement permis de créer un climat de confiance « briser la glace » et ensuite de mieux percevoir la sensibilité du fournisseur et mieux le toucher pour profiter de tous ces éléments afin de tirer profit d’une négociation de haut niveau!!!

  5. Pierre-Alexandre dit :

    Voici quelques conseils relatifs à la préparation d’une négociation :
    -Connaître le sujet dont on parle, se renseigner (c’est comme pour un examen, il devient plus aisé de le réussir d’autant plus que l’on en maitrise la matière)
    -Présenter ses arguments et annoncer un chiffre et pas l’inverse. En effet, afin de conserver toutes ses chances d’obtenir un résultat, il est essentiel d’être crédible sur les éléments avancés (prendre des arguments objectifs c’est à dire qui ne permettent aucune contestation).
    -Savoir faire évoluer son point de vue et se préparer à l’imprévu (dans une négociation, on ne maitrise pas tout, en revanche, on doit limiter les risques d’être surpris).
    Pour toutes ces raisons, la meilleure stratégie est la préparation. Cette dernière permettra à la personne d’oser négocier plus facilement.

  6. Jude dit :

    L’année dernière j’ai eu besoin des services d’un plombier. J’ai contacté un premier plombier qui m’a annoncée un devis exorbitant par téléphone. J’ai demandé à mes voisins de m’en recommander un autre. Et ils m’ont alors préciser qu’il était possible de réduire l’addition des frais de déplacement en insistant un peu.
    J’ai donc pris contact avec ce dernier et insisté un peu pour obtenir un prix comme mes voisins me l’avaient recommandé. Il a fini par accepter. Je pense que si je n’avais pas eu l’info avant je n’aurai pas pensé ou osé négocier le prix.

  7. Moussier dit :

    Dans le secteur bancaire mieux vaut connaitre les offres du marche pour négocier son prêt.Quand j ai chercher un financement pour ma voiture la meilleure offre que j ai obtenue m’a en plus demandé de nombreux justificatifs à fournir : mes 2 derniers relevés de compte et une copie de la carte grise du futur vehicule.J’ai donc pris rendez vous avec mon conseiller bancaire (que je n avais jamais vu!) pour les obtenir sans lui cacher que c était pour obtenir un prêt pour 12000 euros à 4.8% sur 48mois…je lui ai demandé quelles étaient ses conditions en faisant valoir que j étais cliente depuis plus de 20ans…je l ai dit avec un grand sourire et sans agressivité…il m a proposé de me rappeler car effectivement ses conditions étaient moins intéressantes mais il allait voir ce qu’ il pouvait faire….il m a rappelé en me proposant un teg à 4.3% une mensualité moins importante avec assurance,pas besoin de la future carte grise et un devis gratuit pour l assurance tous risques de la voiture…après avoir comparé avec mon assurance actuelle j ai finalement pris le crédit et l assurance de la voiture avec lui…! Car tout etait moins cher! je suis convaincue que sans la proposition concurrente je n aurai jamais obtenu ces conditions…et j ai été agréablement surprise d être valorisée et récompensée pour ma fidélité…!

Vos témoignages pour participer au débat

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisation site web : Kapsul