Le blog de la négociation Pour vos négociations du quotidien.

Négocier son smartphone

telephone

Avec des smartphones commercialisés pour des sommes allant presque jusqu’à 1000 euros, il peut être parfois utile de savoir bien négocier le prix de son smartphone et décrocher ainsi un tarif plus abordable… sans pour autant sacrifier les marges des revendeurs. Sachez tout d’abord que presque tous les smartphones sont produits en grande échelle dans des usines chinoises ou taiwaines. Pour produire un iPhone 6 plus, revendu en France dans les boutiques pour 809 euros (prix grand Public Darty, avec un iPhone 6 Plus 16Go 4g Blanc), la marque Apple dépense moins de 250 dollars américains, soit un peu moins de 200 euros au taux de change actuel.
Négocier son smartphone auprès de votre revendeur télécom est donc souvent possible, voici quelques astuces dans cet article qui vous aideront à bien choisir votre smartphone et décrocher un tarif plus avantageux.

 

Choisir le bon moment pour négocier

Négocier votre smartphone un peu avant le renouvellement de votre offre téléphonique. Le timing peut effectivement s’avérer important pour bien négocier votre au meilleur prix. Le meilleur moment pour négocier : à l’approche de votre fin de contrat (un peu avant la fin de votre contrat).

 

Profitez de la loi châtel

La loi châtel vous permet de résilier votre abonnement téléphonique au bout de 12 mois en ne versant que seulement un quart de la somme qu’il vous resterait normalement à payer avant la fin de votre contrat. Par exemple, si la durée de votre contrat est de 3 ans et si votre abonnement mensuel est de 50 euros, si vous êtes abonné depuis 12 mois, il vous sera alors possible de résilier votre abonnement téléphonique en versant une indemnité de 300 euros seulement. Cette loi offre aux consommateurs un gros moyen de pression sur leurs opérateurs de téléphonie mobile. Jouez sur cette loi pour négocier au plus juste le renouvellement de votre smartphone et décrocher ainsi un téléphone à un prix très faible.

 

Jouez sur votre ancienneté

Expliquez au service consommateur de votre opérateur télécom que la fidélité ne semble pas être récompensée et demandez donc ainsi une ristourne lors du changement du smartphone.

 

Jouez sur le service de résiliation

Le service commercial de votre opérateur n’est pas réceptif à vos demandes de ristournes… Ne cherchez plus à comprendre et tournez vous directement vers le service de résiliation ! Les services de résiliation des opérateurs de téléphonies mobiles seront forcément à votre écoute pour vous raisonner et vous offrir très certainement une ristourne important sur votre renouvellement de smartphone. Il sera alors temps de sortir tout vos arguments : concurrence moins chère, possibilité de résilier à moindre frais, téléphone produit à l’étranger à bas prix (cas Apple par exemple), loi châtel qui vous offre une sécurité importante au niveau de la résiliation et possibilité de souscrire un téléphone pas cher chez la concurrence. Avec tous ces arguments, votre service de résiliation sera certainement apte à vous offrir une ristourne importante sur votre prochain smartphone.
Au pire des cas, si le service de résiliation restait impassible, demandez alors votre numéro RIO (un numéro qui vous permet de passer d’un opérateur à un autre sans changer de numéro de téléphone). Ce numéro RIO est l’ultime étape avant un éventuel changement d’opérateur. Votre service de résiliation devrait très certainement vous prendre au sérieux.

 

En résumé, ne vous laissez pas faire et négociez votre smartphone au corps à corps en insistant bien sur la loi châtel ainsi que sur tous vos autres arguments

Article rédigé par : master-case www.master-case.fr

7 témoignages sur “Négocier son smartphone”

  1. Ogier DOLLÉ dit :

    Encore une super astuce avec le service résiliation.

    Merci !

  2. Anonymette dit :

    Bonjour, je peux témoigner car j’ai travaillé d’abord six mois sur une activité de rétention chez un opérateur et effectivement nous pouvions faire des gestes commerciaux puis je suis passée au service rétention multi-équipé et alors là, les gestes étaient encore plus conséquents.

  3. Ben la malice dit :

    Il faut savoir que les opérateurs apprécient beaucoup le multi-équipement (genre le portable + la boxe + la ligne des enfants…) ça peut faire des bons leviers de négo…

  4. Samia dit :

    Moi j’ai bossé plusieurs années chez SFR, c’est vrai que lorsqu’on nous menaçait de partir chez Bouygues pour avoir un téléphone pas cher (ou à 1€) on faisait des efforts mais faut pas rêver le client devait s’engager sur 24 mois.

  5. Houssin Chirane dit :

    Le plus important pour pouvoir négocier par la suite, c’est de na jamais partir sur 24 mois.

  6. Mel S dit :

    Attention, si vous faites le calcul entre la hausse d’un forfait et le prix du portable, vous constaterez que c’est comme un crédit (même si parfois ya des vraies promos)

  7. Brice Lefour dit :

    La meilleure solution est souvent d’augmenter la valeur de ton forfait pendant quelques mois (avec des options…) d’obtenir une bonne remise pour le téléphone puis de redescendre ton forfait.

Vos témoignages pour participer au débat

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisation site web : Kapsul